L’association

L’association des « Olympiades Nationales de la Chimie »

Clarifier les circuits de financement, collecter directement les subventions et les fonds nécessaires au financement de ses actions, gérer son propre budget, renforcer la cohérence du système et son contrôle : voilà les raisons qui ont conduit les organisateurs à se constituer en association en novembre 1995.

Composition

Présidence
Luc Benoit-Cattin, président de France Chimie

Vice-présidence
Marc Lecouvey, professeur à l’Université Paris 13

Conseil d’administration
Composé de dix-huit membres, répartis tels que :

  • neuf membres issus de l’industrie chimique
  • neuf membres issus de l’enseignement

Le conseil d’administration de l’Association définit les grandes orientations des olympiades et coordonne les actions pédagogiques régionales et nationales. Il choisit également un thème fédérateur pour plusieurs années consécutives, afin de créer une cohérence dans la préparation des élèves au sein des académies.

Le coordonnateur est chargé au niveau national d’assurer l’organisation et d’animer le réseau.

Par exemple :

  • « Nature et chimie », « Chimie et beauté », « Chimie et habitat » de 2004 à 2006
  • « Chimie, transport et développement durable » de 2006 à 2008
  • « Chimie et agro-ressources » de 2008 à 2010
  • « Chimie et eau » de 2010 à 2012
  • « Chimie et sport » de 2012 à 2014
  • « Chimie et énergie » de 2014 à 2017

Organisation Nationale

Le pilotage de l’association est assuré par Aurélia Seechurn-Duranton et Patrice Skrzynski.

Adresse physique :

Le Diamant A
14 rue de la République
92800 PUTEAUX

Vous pouvez nous contacter directement par téléphone au 01 46 53 11 30.

Un fonctionnement très décentralisé

Le Comité d’orientation s’appuie sur les 28 délégations académiques des Olympiades, correspondant au découpage des académies métropolitaines complétées des académies de Mayotte et de Nouvelle-Calédonie, ainsi que l’académie du « Reste du monde » qui regroupe les établissements français de l’étranger.

Ces 29 délégations académiques constituent une plateforme de communication entre les industriels, le corps enseignant (professeurs du secondaire et du supérieur) et les lycéens.

Issu le plus souvent de l’Enseignement supérieur, le délégué académique (DA) est le responsable de la coordination des Olympiades dans son académie.

Il est assisté d’un correspondant de l’Union des professeurs de physique et de chimie [UdPPC] et par un correspondant industriel, appartenant généralement à une France Chimie régionale. Leur budget est alloué grâce aux subventions et aux dons des industriels de la chimie, des syndicats industriels, du ministère de l’Éducation nationale.

Le délégué académique ouvre un ou plusieurs centres en fonction du nombre d’inscrits et de l’éparpillement des lycées dans l’académie. À ce jour, il existe près de 200 centres dans toute la France.